SAUVADE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Facebook

Asso Sauvade

DON PAYPAL
LES DONS POUR LES SAUVADIENS
SONT DÉDUCTIBLES DES IMPOTS (66%)
Vous recevrez votre reçu en début d'année suivante
Adopter un chien Pixel
Dons et adhésions via CB


voir info : Adhésions 2022

PARTENAIRES


















Adopter un chien

Aller en bas

Adopter un chien Empty Adopter un chien

Message par Admin Mer 30 Nov 2022 - 17:17

I. BESOINS DU CHIEN, EDUCATION ET SANTÉ

    - Besoins physiologiques


Le chien est un carnivore, il a besoin d’une alimentation adaptée à son âge, à son poids et à sa dépense physique. Il est préférable de donner au moins deux repas par jour, un seul repas pouvant contribuer à augmenter les risques d’apparition d’une dilatation torsion d’estomac (une urgence vétérinaire pouvant rapidement être fatale).
Vous pouvez opter pour une alimentation industrielle (croquettes) ou choisir le BARF (viande crue) ou la « ration ménagère », en vous assurant que les repas soient bien équilibrés et adaptés à votre chien. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire à ce sujet et pour toute transition alimentaire.

Un animal doit pouvoir disposer en permanence d’eau pour pouvoir se désaltérer. Celle-ci doit toujours être fraîche et propre.

Un chien dort en moyenne 12 h / jour, en discontinu. Il a donc besoin d’un coin à lui où il se sentira en sécurité et où il sera laissé au calme. Un panier, une couverture ou un coussin amélioreront grandement son confort.

    - Besoins psychologiques


Mastiquer et renifler sont des comportements instinctifs et naturels du chien qui lui permettent notamment de canaliser son énergie et de calmer son stress. Il est donc important de les laisser s’exprimer, voire de les encourager avec divers enrichissements (promenades variées, tapis de fouille / de lèche, jeux, friandises naturelles, etc.)

Le chien est une espèce sociale : il a besoin d'interactions positives avec d'autres chiens et avec des humains tout au long de sa vie pour son bien-être. Notez qu’un chien ayant été exposé à des situations et à des environnements variés dès les premiers mois de sa vie sera par la suite plus confiant et à l’aise dans son quotidien.

En plus d’une dépense physique quotidienne indispensable physiologiquement, le chien a besoin d’être stimulé mentalement pour s’épanouir. Peluches, jouets en tout genre, chasses au trésor, cache-cache : les options ne manquent pas pour le prémunir de l’ennui !

    - Education


L’éducation de votre chiot / chien :
Pour entretenir une bonne relation avec votre chien, il est primordial d’utiliser les méthodes basées sur le renforcement positif, principe éducatif basé sur la motivation du chien.
C’est une méthode douce, sans violence et qui a du sens. Renforcer positivement les bonnes actions de son chien, c’est l’encourager à réitérer les comportements récompensés en ajoutant systématiquement un stimulus agréable. A l’inverse, des actions non souhaitées seront ignorées.
N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin travaillant en renforcement positif, et fuyez tous ceux qui feront appel aux notions de de leader, de chef de meute ou de domination/dominance.
L’éducation du chiot/chien doit se faire en respectant son intégrité physique et psychique. Une éducation s’appuyant sur un renforcement positif, sans contrainte, permet au chien de s’épanouir dans sa relation avec vous.
Les besoins peuvent varier en fonction des individus, il est donc primordial d’être très attentif et d’adapter ces recommandations en fonction des préférences de votre animal.

    - Santé


Outre les vaccins et leurs rappels, il est recommandé de se rendre au moins une fois par an chez un vétérinaire, même en l’absence apparente de soucis de santé. De votre côté, il vous faudra veiller à régulièrement :
☑ S’assurer de la propreté des oreilles et des yeux. Il existe des produits adaptés à l’espèce canine permettant de les nettoyer.
☑ Entretenir le pelage, certains types de poils nécessitant une attention spécifique.
☑ Contrôler l’apparition de tartre sur les dents. Notez qu’il existe de nombreux moyens d’en prévenir l’accumulation (alimentation, friandises à mâcher, brossage des dents, etc.)
☑ Vérifier la longueur des griffes. Elles peuvent être coupées sur conseil vétérinaire (seulement au niveau de la partie translucide) si elles ne s’usent pas naturellement.

Vous serez également amenés à laver votre animal, veillez donc à utiliser des shampoings spécifiques au chien. Cela doit rester occasionnel : parfois, un simple rinçage sera suffisant.
Par ailleurs, les chiens pouvant être exposés à divers parasites dangereux pour leur santé comme pour leur confort, l’usage de vermifuges et d’antiparasitaires peut être conseillé par votre vétérinaire.


II. LES OBLIGATIONS RELATIVES À L'IDENTIFICATION ET A LA SURVEILLANCE DE L’ANIMAL

L’identification est obligatoire pour tout carnivore domestique. Votre chien vous est cédé identifié par puce électronique ou par tatouage.
L'identification d’un animal de compagnie est le seul moyen qui permette de faire un lien officiel entre l’animal et son propriétaire. Elle suivra l’animal tout au long de sa vie. Il est donc primordial de veiller à actualiser les informations (adresse, numéro de téléphone, mail) sur le fichier national. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l’I-CAD dans l’onglet “Identifier son animal”.

En tant que propriétaire d'un animal, vous êtes responsable des dommages qu'il peut causer qu'il soit sous votre garde ou qu'il se soit égaré ou échappé. Il vous appartient donc de le surveiller.
Il est interdit de laisser divaguer votre animal.
Selon l’article l 211-23 du code rural, un chien est considéré comme divaguant s'il se trouve dans l'une des situations suivantes :
• Il n'est plus sous la surveillance effective de son maître
• Il se trouve hors de portée de voix de son maître ou de tout instrument sonore permettant son rappel
• Il est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable de plus de 100 mètres.


Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation, sauf s'il participait à une chasse et si son propriétaire démontre qu'il a tout entrepris pour le retrouver et le récupérer, y compris après la fin de la chasse.
Tout chien circulant sur la voie publique, en liberté ou tenu en laisse, doit être muni d'un collier portant les nom et adresse de son propriétaire gravés sur une plaque de métal.
Le fait de laisser divaguer un chien susceptible d'être dangereux pour les personnes peut être puni d’une amende de 150 €.
Le tribunal peut décider, en plus, de confier définitivement l'animal à une fondation ou une association de protection animale.
Le propriétaire qui laisse les déjections de son animal sur la voie publique encourt une amende de 135 € s'il est pris en flagrant délit.


III. LES IMPLICATIONS FINANCIÈRES ET LOGISTIQUES TOUT AU LONG DE LA VIE DU CHIEN

Accueillir un chien est un engagement fort envers l’animal. Adopter se fait pour la vie, soit entre 10 et 15 ans en moyenne pour un chien.

L’achat de l’équipement dédié au chien se fait avant même l’adoption : collier, harnais (en Y de préférence, ou en H, mais le harnais en T est à proscrire, demandez conseil en magasin), laisse (éviter celles à enrouleur, cause fréquente de fugues), longe (pour des promenades en semi-liberté sécurisées et l’apprentissage du rappel), gamelles, couchage. Il faut compter environ 150 à 200 € pour l’équipement de base.

Le budget alloué à l’alimentation du chien dépendra de sa taille et du type de nourriture adoptée (croquettes, nourriture humide, ration ménagère…). Bien qu’il existe des aliments très peu chers, il est important de rappeler qu'une alimentation de qualité participe à la bonne santé de votre chien. C’est le meilleur moyen de prévenir des soucis de santé pouvant entraîner des frais vétérinaires supplémentaires. En moyenne, il faut compter 50 à 150€ par mois selon la taille et le type de nourriture pour l’alimentation d’un chien.

Afin de garder votre chat en bonne santé, il est recommandé de l’emmener faire un check-up complet (santé, vaccins, etc.) au moins une fois par an.
Le budget pour les soins vétérinaires simples, auxquels sont soumis tous les chiens sont les suivants :
Consultation simple : de 50 à 100 €.
Vaccination : de 50 à 80 € /an (selon les vaccins).
Antiparasitaires internes et externes : Antipuces et vermifuges doivent être régulièrement administrés au chien pour lui éviter bien des désagréments. En moyenne, le budget à consacrer à ces produits est de l’ordre de 100 à 150 € /an.
Stérilisation : 100 à 200 € pour les mâles, 200 à 300 € pour les femelles (selon la taille du chien)
Détartrage : pour les chiens âgés, un détartrage régulier peut être nécessaire (50 à 100 €)
La souscription d’une mutuelle pour votre chien vous permet la prise en charge de tout ou partie de certains frais vétérinaires. Le montant des assurances est très variable et dépend du contrat choisi (de 100 à 1000 € par an).

S’ajoutent à ces dépenses de base tous les frais vétérinaires ponctuels non prévus (traitements pour des maladies courantes, analyses en laboratoire, opération chirurgicale, hospitalisation…). L’espérance de vie d’un chien étant supérieure à une dizaine d'années, il est important de se questionner sur votre capacité à faire face à d’importantes dépenses. Les frais vétérinaires peuvent augmenter significativement lorsque le chien avance en âge. Les soins ou les opérations peuvent se compter en centaines d’euros.

Concernant l’éducation, les prix des éducateurs canins varient beaucoup selon si on suit des cours collectifs ou en groupe. Il faut compter en moyenne entre 20 à 30€ la séance collective et entre 40 à 60€ pour un cours individuel. On peut aussi choisir une offre d’accompagnement sur plusieurs mois ou à l’année, où on alterne les cours particuliers et collectifs. Les prix varient entre 400 et 800€ dans ce cas-là.

L’acquisition d’un animal implique enfin toute une organisation logistique. Les départs en vacances peuvent alors être plus difficiles. Veillez donc à l’emmener avec vous (certains lieux acceptent les animaux) ou à lui trouver un système de garde professionnel pendant votre absence (garde à domicile, pension). A titre indicatif, une journée de pension pour un chien coûte en moyenne 15 à 30 €.
Même au quotidien, assurez-vous de ne pas laisser votre animal seul pendant une longue période.



Les différents montants énumérés sont indicatifs et peuvent grandement varier. L'acquisition et l’entretien d’un chien durant toute sa vie représente donc un budget significatif. Vous devez garder à l’esprit que l’adoption d’un animal ne se fait en aucun cas de manière impulsive.

Adopter un chien est un engagement de long terme.

_________________
Adopter un chien Thumbn10
Admin
Admin
Admin

Messages : 431
Date d'inscription : 24/01/2010

https://asso-sauvade.forumactif.org

Catherine aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum