Facebook

Asso Sauvade

DON
LES DONS POUR LES SAUVADIENS
SONT DÉDUCTIBLES DES IMPOTS (66%)
Vous recevrez votre reçu dans les plus brefs délais
CLIQUEZ
HelloAssso MailForGood

Derniers sujets
» CHILI adorable chaton tigré d'environ 2 mois et demi - réservé par Emeline
par AlexandraP Aujourd'hui à 5:22

» TOTORO
par App Hier à 20:13

» MERLIN (Flag à Hermeray)
par Invité Hier à 10:28

» ALASHA, jolie tabby seal point de 2 ans - marrainée par Cococado
par Marie-Laure Mer 13 Déc 2017 - 22:01

» Arrivée du 13 décembre 2017
par Touillette Mer 13 Déc 2017 - 17:06

» SINDAR (Routoudou) et MÉLIAN (Mizou)
par phoemo Mer 13 Déc 2017 - 14:52

» HAROUN mâlou roux de 2 mois et demi - réservé par Isabelle
par cococado Mer 13 Déc 2017 - 12:04

» MYRTILLE (Grace)
par cococado Mer 13 Déc 2017 - 12:03

» TANA (Lluvia)
par cococado Mer 13 Déc 2017 - 12:01

» PIXIE (Mafalda) et PIMM'S (Aramis)
par cococado Mer 13 Déc 2017 - 10:34

» BERRY (Cherry)
par phoemo Mer 13 Déc 2017 - 9:34

» OLATHÉ
par Eli Mar 12 Déc 2017 - 22:35

PARTENAIRES

























Le chien : le loup vers l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chien : le loup vers l'homme

Message par Invité le Sam 30 Jan 2010 - 21:20

"Dieu créa l'homme puis, le voyant si faible, lui fit don du chien" TOUSSENEL

L'origine

Les dernières recherches scientifiques confirment, grâce à l'étude du patrimoine génétique, que l'ancêtre unique du chien est le loup.


La domestication

La domestication du chien remonte à presque 15 000 ans. La question que je me suis souvent posée est : pourquoi le chien?
Après de nombreuses recherches, où j’ai pu lire plusieurs hypothèses, la réponse qui me semble la plus probable est celle qui explique que l'Homme, le chien, et le loup, ont la même organisation sociale, vivent sur un même territoire, et ont le même régime alimentaire.

L’organisation sociale du loup



Le loup vit en meute. Dans la meute se trouve le mâle alpha et la femelle Alpha. Ce sont le couple dominant de la meute, c'est-à-dire qu’ils sont décisionnaires de la meute (chasse, marquage de territoire, etc.), ils sont également seuls reproducteurs. Se trouvent ensuite les Bêtas, puis les Omégas. Les Bêtas sont les successeurs du couple dominant en cas de mort. Quant aux Omégas, ils sont les dominés de la meute (par exemple : les dominants mangent les premiers, et les dominés mangent les derniers.)
Ceci explique qu’une hiérarchie demeure dans une meute.

L’Homme et le chien




Le chien est venu vers l'homme, sans crainte. Il existait une sorte de collaboration entre les deux êtres. L'Homme comprend vite que le chien peut lui être utile : dans le gardiennage ou la chasse.
Pour l’heure, le chien est toujours utilisé comme « outil de travail » : gardiennage, chasse, sauveteur, etc. Il est bien sûr animal de compagnie !
Mais qui dit animal de compagnie, ne veut pas dire qu’il ne faut pas l’éduquer…
Quelque chose que j’aime répéter : un jour, un éducateur m’a dit: « Ce n’est pas le chien qu’on éduque, mais le maître. »… ça mérite réflexion… :scratch:
Si un jour vous vous décidez à prendre des cours d’éducation canine, la base que l’on vous donnera sera celle du rapport dominant/dominé….

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chien : le loup vers l'homme

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013 - 17:14

Je ne suis plus persuadé de ces analogies avec le loup.
D'abord, si la domestication date de 15 000 ans, ça fait donc 15 000 ans que le chien n'a plus besoin de chasser pour trouver sa nourriture. Ensuite, 15 000 ans à côté de l'être humain, ça doit influencer le comportement. Donc je suis plus enclin à penser maintenant que le chien est bien différent du loup en comportement. Pour la meute, je ne suis aussi plus convaincu. Avec tous les chiens qui passent par la maison, j'observe plus une vie de groupe que de meute avec un et/ou une dominante. En fait, ça dépend du moment et de ce qui se passe. Un chien "dominant" pour sa gamelle, mais qui ne bronche pas quand le soi disant dominé lui pique sa place sur le fauteuil. Je dirai plutôt que le chien a son caractère et ses préférences et qu'en fonction, il n'aime pas être embêté pour certaines choses, et de même le contraire. Quand un nouveau arrive à la maison, certains du groupe déjà présent lui font comprendre qu'il n'est pas du groupe. Puis, le temps passant, le nouveau s'insère et, au lieu d'être tout le temps dominé, adopte le même comportement que les autres : tantôt "dominé", tantôt "dominant". J'observe plus un comportement de respect mutuel basé sur une sorte de : ça il aime pas donc je le laisse tranquille, ça il aime donc je peux faire avec lui. Pour différencier ce que l'autre apprécie ou pas, suffit simplement de le regarder et de l'écouter.
Phlippe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum